les 4 types de communication

La communication peut être, et est souvent, un défi. Comment cela ? Si nous ne faisons pas attention, les mots que nous prononçons et écoutons peuvent avoir des significations différentes selon les personnes. Il en va de même pour la communication non verbale. Les gestes et les expressions faciales peuvent signifier quelque chose de complètement différent de ce que vous vouliez dire. C’est pourquoi il est important de comprendre les quatre types de communication afin d’atténuer les éventuelles erreurs de communication avant qu’elles ne se produisent, ou du moins d’en réduire la fréquence.

Quels sont les 4 types de communication ?

La communication est le processus de partage d’informations entre les personnes. Il existe 4 principaux types de communication : la communication écrite, la communication verbale, la communication non verbale et le langage corporel. La communication écrite se fait par le biais du papier et/ou de dispositifs électroniques. La communication verbale est ce qui est dit : appels téléphoniques, conversations en personne, etc. La communication non verbale comprend le langage corporel et les gestes, le ton de la voix, les expressions faciales et le contact visuel. Le langage corporel est souvent mal compris, mais il est important de le reconnaître car il peut affecter la communication verbale.

Communication écrite

La communication écrite est une communication réalisée sur papier et/ou sur des appareils électroniques. Il s’agit d’une forme importante de communication, car nous n’avons pas toujours l’occasion de nous parler en personne. La communication écrite est souvent utilisée dans le monde des affaires sous forme d’e-mails et de mémos. Elle est également utilisée dans le milieu universitaire sous forme de devoirs, de rapports et d’examens.

Communication verbale

La communication verbale est ce qui est dit : appels téléphoniques, conversations en personne, etc. Il s’agit de la forme de communication la plus courante. C’est le moyen le plus facile de partager des informations et de les recevoir. Cela dit, c’est aussi le type de communication le plus facile à mal interpréter. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes ont le doigt sur le bouton « mute ». C’est aussi la raison pour laquelle beaucoup hésitent à s’exprimer (c’est-à-dire à « laisser tomber le perfectionnisme »).

Communication non verbale

La communication non verbale comprend le langage corporel et les gestes, le ton de la voix, les expressions faciales et le contact visuel. Tout comme la communication verbale, la communication non verbale est incroyablement facile à mal interpréter. Cela est dû au fait que la communication non verbale est souvent subconsciente. Cela signifie que les gens ne pensent pas activement à la façon dont ils communiquent. Au lieu de cela, ils le font tout simplement. C’est pourquoi elle est souvent qualifiée de communication « invisible ». Cela dit, il est important de la reconnaître car elle peut affecter la communication verbale.

Langage corporel

Le langage corporel est souvent mal compris, mais il est important de le reconnaître car il peut affecter la communication verbale. C’est pourquoi il est important de savoir que le langage corporel est une forme de communication non verbale. Le langage corporel englobe le contact visuel, les expressions faciales, les gestes et la posture. Ces quatre éléments du langage corporel sont souvent appelés « non-verbaux ».

Résumé

La communication est le processus de partage d’informations entre les personnes. Il existe 4 principaux types de communication : écrite, verbale, non verbale et le langage corporel. La communication écrite se fait par le biais du papier et/ou de dispositifs électroniques. La communication verbale est ce qui est dit : appels téléphoniques, conversations en personne, etc. La communication non verbale comprend le langage corporel et les gestes, le ton de la voix, les expressions faciales et le contact visuel. Le langage corporel est souvent mal compris, mais il est important de le reconnaître car il peut affecter la communication verbale. Cela dit, il est important de comprendre les quatre types de communication afin d’atténuer les erreurs de communication potentielles avant qu’elles ne se produisent, ou du moins de réduire leur fréquence.